top of page

LES ACTUALITÉS

Publications

Mauroux. Une manifestation contre le projet d’agrivoltaïsme


Vous trouverez ci-dessous le contenu de l'article paru dans la Dépêche.


Ce lundi à 17 heures se tenait à la salle des fêtes de Mauroux, une assemblée de l’Association syndicale autorisée d’irrigation du plateau de Sérignac (ASA), présidée par Guy Delbès. L’ordre du jour portait sur l’adoption des statuts mis en conformité avec les nouveaux textes, le bilan de la campagne 2022, quel coût de l’énergie pour 2023, la mise en conformité du réseau (économie d’eau), et les questions diverses.


Avant que ne débute la réunion, l’Association Protection environnement patrimoine, avait appelé à une mobilisation sur la place devant la salle des fêtes afin de manifester son opposition au projet d’ombrières agriphotovoltaïques porté par l’ASA et que veut implanter sur le territoire la société TSE. L’association Protection environnement patrimoine s’oppose à l’ASA de Sérignac qui, selon elle est à l’initiative du projet en contactant directement la société TSE.

Cette manifestation a rassemblé des représentants des quinze communes concernées sur les trois départements du Lot, Lot-et-Garonne, et Tarn-et-Garonne ; ils ont manifesté leur mécontentement et le rejet de ce projet.


Actuellement le groupe TSE attend les décrets de la nouvelle loi sur les énergies renouvelables et le PLUi de la communauté de communes de la Vallée du Lot et du vignoble. Le cas échéant sur ces deux points, TSE étudiera ce qui peut se faire sur les communes de la CCVLV. Sont adhérents à l’ASA les agriculteurs et les particuliers qui disposent d’une borne de jardin avec l’eau du Lot (suivant paiement deux fois par an). Malgré l’accord du vice-président de l’ASA, l’ingénieur de l’ASA n’a pas souhaité la présence de la presse à l’assemblée.


DDM Jean-Pierre Kessas.







Comentários


bottom of page